Le Monde des Possibles ASBL

Depuis 2001, Les personnes qui animent Le Monde des Possibles se rencontrent pour promouvoir une solidarité et un projet de société ouvertement progressiste et laïc.

Le centre est agréé pour le PMTIC depuis 2005.

http://www.possibles.org/

Caractéristiques du centre: 
  • Investissement dans divers projets : projets intergénérationnels et interculturels ("Métis'âges", "Génér'actions", ...), formations pour demandeurs d'asile ("Dazibao")
  • Cours diversifiés : FLE, informatique, PMTIC, ateliers artistiques ("Banzaï"), création de sites internet, création d'affiches, ...
  • Équipe pluridisciplinaire : 2 assistants sociaux, 8 formateurs (dont deux dans le cadre du PMTIC), une logopède
  • Réponses complètes et précises aux demandes des bénéficiaires
Espace de travail: 

Le monde des PossiblesLe monde des PossiblesLe monde des Possibles

Formateur/formatrice: 
Chiara GIACOMETTI
Entretien: 

SM : Cherchez-vous à connaître les attentes des bénéficiaires concernant les contenus à aborder et utilisez-vous ces renseignements pour adapter le contenu des séances ?

CG : " Dès le premier cours, je demande aux stagiaires quelle(s) utilisation(s) ils ont (et auront dans le futur) du PC. J'en tiens ensuite compte pour organiser les séances et la matière à aborder. Je pars réellement des attentes des stagiaires."

SM : Comment mettez-vous à profit l'expérience des stagiaires dans le cadre de vos cours et de vos pratiques pédagogiques ?

CG : " Quand certains stagiaires ont une plus grande maitrise, je leur demande d’aider les autres qui sont moins avancés. J'encourage beaucoup l’entraide et la collaboration. Je valorise aussi les autres savoirs : les stagiaires montrent ce qu’ils aiment ou savent faire. Je valorise l’expérience professionnelle de chacun et je demande à ceux qui sont plus avancés de montrer ce qu’ils sont capables de réaliser. "

SM : Quelles méthodes utilisez-vous, que mettez-vous en place durant les séances, pour que les stagiaires évoluent ?

CG : " Les séances commencent toujours par la réalisation d’un exercice réalisé en grand groupe avec le formateur. Ensuite, ils réalisent l’exercice seul. Je module ensuite l’avancement en fonction du rythme de chacun, en maintenant cependant un rythme commun au groupe. Enfin, ils terminent par des exercices de synthèse. "

SM : Prenez-vous en considération les caractéristiques personnelles des bénéficiaires pour répondre à leurs besoins d'apprentissages propres ?

CG : " Nous réalisons un exercice de recherche sur l’actualité de leur pays. Pour le calcul du budget, on s’inspire de la composition familiale des stagiaires. On peut également sélectionner la profession d’un des stagiaires pour la première recherche d’emploi. "