La Charlemagn'rie

La Charlemagn'rie a été créée en 1976. Elle sera reconnue par la Région Wallonne en tant qu’Organisme d’Insertion SocioProfessionnelle en 1983. La Charlemagn’rie est également reconnue par l’ONE comme Centre de vacances et École De Devoirs depuis 2002. Le centre est situé à Herstal. http://www.charlemagnrie.be/index.php.

La coordination générale est assurée par madame Dupont Mireille et  la coordination des formations est assurée par madame Stilo Marie. L'équipe est composée de 9 formateurs et une assistante sociale.

Caractéristiques du centre: 

La Charlemagn'rie propose 3 filières de formations axées sur la mise en place d'un projet professionnel :

- Le secteur de la bureautique :

  • Formation d'employé-e administratif-ve et d'accueil

- Le secteur de l'Horeca :

  • Formation de commis de cuisine et de salle

- Les cours de français :

  • Alphabétisation
  • Français niveau de base (Alpha FLE) et avancé (FLE3)
  • Français orienté vers les métiers manuels (Alpha-Métiers)
  • Cours de français et de citoyenneté pour primo-arrivants (- 3 ans en Belgique)

Ainsi qu'une formation PMTIC :

  • Sensibilisation et initiation aux outils numériques liés à l'insertion socioprofessionnelle.

Le centre est agréé pour le projet PMTIC depuis 2005.

Les formations sont accompagnées de stages en entreprises.

Espace de travail: 

Formateur/formatrice: 
Raymond De Cock et Jérôme Mouchette

Raymond De Cock et  Jérôme Mouchette sont les deux formateurs responsables des formations PMTIC. Chaque groupe de stagiaires bénéficie de l'intervention des deux formateurs, l'un en matinée et l'autre l'apprès-midi. Cela permet aux stagiaires de bénéficier de deux approches pédagogiques différentes.

Entretien: 

Public cible de la formation PMTIC

Les bénéficiaires sont en général proches de l'emploi. Il s'agit soit de personnes plus âgées (+/- 60 ans) qui ont perdu leur emploi (un métier manuel) ou qui ne peuvent plus l'exercer pour raisons de santé et qui viennent découvrir l'informatique, soit de personnes plus jeunes qui ont également perdu leur emploi, qui connaissent certains aspects des technologies (Face book, etc.) mais pas les outils de bureautique. Les bénéficiaires peuvent être aussi des personnes intéressées par la formation en bureautique mais qui n'ont pas les prérequis nécessaires. La formation PMTIC permet dans ce cas d'acquérir les bases et de reprendre confiance en soi. Les bénéficiaires sont rarement des personnes qui n'ont jamais travaillé.

Que faites-vous pour aider les stagiaires à percevoir l’utilité de la formation ?

J'utilise beaucoup les exemples concrets , les situations de la vie de tous les jours, le contexte quotidien. Par exemple, pour les notions de fichiers et dossiers, je fais le lien avec le classement des photos de vacances,etc.).

Que mettez-vous en place pour repérer les attentes des stagiaires concernant les contenus à aborder ?

En début de formation, je présente les contenus du cours et ensuite je fais un tour de table  pour connaître les attentes particulières. La majorité des personnes démarrent de rien et par conséquent tout leur semble nécessaire. Ceux qui avancent à un rythme plus rapide, avanceront plus loin dans la matière.

Comment mettez-vous à profit l'expérience des stagiaires dans le cadre des séances ?

On parle beaucoup de l'emploi, des expériences passées . L'expérience de chacun est partagée. Durant les séances, je demande à un stagiare d'expliquer, il le fera avec d'autres mots, d'autres méthodes. Je favorise l'entraide, je laisse répondre les autres stagiaires à ma place.

Prenez-vous en considération les caractéristiques personnelles des stagiaires (origine, âge, …) pour répondre à leurs besoins d'apprentissage propres ?

Oui, je prête attention aux personnes qui ne savent pas tenir en place longtemps (qui ont eu un métier manuel), en variant les rythmes, les activités. Je prête attention au vocabulaire afin qu'il soit adapté à chacun. Je me sers beaucoup de leur expérience professionnelle pour faire des analogies (le bâtiment, la mécanique,etc.). Je tiens compte de l'âge en adaptant les pauses.

Quels sont les points clé du programme pédagogique de votre centre concernant le PMTIC?

Les rendre autonomes et qu'ils n'aient plus peur de l'outil informatique. Qu'ils sachent allumer un ordinateur, aller sur internet (c'est-à-dire faire une recherche, naviguer), envoyer un email, utiliser les fonctionnalités de base de Word. Mon objectif est qu'ils s'en sortent seuls à la maison, à ce titre, le site PMTIC avec les tutoriels à disposition participe à cette autonomie.

Quelles méthodes utilisez-vous, que mettez-vous en place durant les séances, pour que les stagiaires apprennent ?

Je donne les explications, je fais beaucoup d'analogie. Ensuite, on se rend sur le site PMTIC, ils s'exercent mais aussi ils explorent le site, cela les aide à devenir autonomes. Les contenus (manipulation de la souris, internet, ...), le rythme et les méthodes sont adaptées selon les groupes. Je réexplique lorsqu'ils sont en difficulté mais je les pousse beaucoup à retourner sur le site PMTIC, certains préfèrent les "récapitulons", d'autres préféreront les explications sous forme de tutoriels, ... Je n'organise pas réellement de travail de groupe, mais je favorise l'entraide et  la mise en commun des recherches. Pour vérifier la compréhension des explications et consignes, je les observe lors de l'activité, j'observe la mise en application. S'ils ne comprennent pas, je les oblige à dire clairement ce qui ne va pas.

De quelle(s) manière(s) évaluez-vous ces éléments ? avec quel(s) outil(s) ? à quel(s) moment(s) ?

Lorsque le groupe est homogène et débutant (ce qui est souvent le cas), je n'utilise pas les tests de positionnement car ils perdraient trop de temps en manipulation. J'utilise les tests de positionnement lorsque les stagiaires déclarent qu'ils savent, mais c'est rare!

Je donne des exercices en permanence durant la formation ce qui me permet d'évaluer. Je propose des exercices récapitulatifs le (sur)lendemain, je profite des révisions pour évaluer.

J'utilise la comparaison des productions par rapport aux attentes (aux consignes). Je pose des questions pour voir s'ils ont bien compris. Je fais des liens avec la matière vue la veille. Je donne des feedbacks oraux surtout en début de formation, ensuite ils m'envoient leurs exercices par mail, ils reçoivent alors un feedback écrit.

Comment garantissez-vous que vos méthodes d'évaluation évaluent avec précision les résultats d'apprentissage que vous souhaitez développer ?

Les méthodes sont adaptées au public. On fait le lien entre le programme de formation et les attentes . La culture du centre, c'est la réponse aux besoins.

Description du matériel informatique (quantité, qualité, récence, …)

Deux salles avec 8 PC, casques, projecteur, clés USB, imprimante. Nous travaillons en Office 2010.

Découvrez ci-dessous une présentation de l'outil gratuit iTALC que j'utilise pour assurer le suivi de mes stagiaires en classe.